Sprong an d'Léier

Présentation du projet:

Le projet « Sprong an d’Léier » prend en charge les jeunes sans contrat d’apprentissage, alors que l’année scolaire a déjà débuté. Ceci dans le but de les aider à trouver un poste d’apprentissage pour l’année scolaire suivante. Le projet présente une alternative aux classes COIP, solution actuelle pour ces jeunes, mais qui vise une prise en charge plus ciblée. Le jeune est aidé dans la recherche d’un patron formateur, il est guidé lors de la rédaction de son CV ainsi que de sa lettre de motivation après que l’équipe pédagogique ait établi ensemble avec le jeune un plan de formation individuelle. Il sera également préparé à un futur entretien d’embauche. Le travail avec les jeunes se fait soit en petite équipe soit de manière individuelle.

Par ailleurs le projet vise une orientation plus adéquate du fait que le jeune pourra découvrir un futur métier potentiel et ainsi s’assurer qu’il possède les prérequis nécessaires. Chaque jeune a le droit d’expérimenter quatre domaines différents. Les domaines d’apprentissage proposés sont la construction, la coiffure, l’aide aux personnes, la restauration et service et le métal. Le jeune découvre chaque domaine choisi pendant une période de 3 semaines durant laquelle il aura une vue d’ensemble des aspects pratiques et théoriques du métier. Pour chaque métier une évaluation sera faite ensemble avec le jeune afin de déterminer si le domaine choisi correspond aux compétences et aux attentes du jeune.

Groupe cible:

Le projet offre un moyen de prise en charge des jeunes qui se retrouvent sans poste d’apprentissage après le 1ier novembre. Effectivement de nombreux jeunes ont des difficultés soit à trouver un poste d’apprentissage auprès d’un patron formateur soit perdent celui-ci pendant la période d’essai. S’y ajoute que beaucoup de jeunes ne savent pas quel choix faire pour leur futur/e métier/profession. Par ailleurs beaucoup de jeunes quittent prématurément l’apprentissage puisqu’ils se rendent compte que le choix qu’ils ont fait ne correspond pas à leurs attentes ou à leurs compétences. Par conséquent ces jeunes se retrouvent en situation de décrochage scolaire.

Objectifs quantitatifs et qualitatifs visés:

Sur une durée de deux ans il est prévu de prendre en charge de 240 jeunes, dans des groupes restreints de plus ou moins 15 personnes.

  • Mis à jour le 20-02-2019