DigiHd (Centre de Compétences Digitalt Handwierk)

Présentation du projet:

La révolution digitale et numérique correspond aujourd’hui à un défi qui n’est maîtrisé que par peu d’entreprises artisanales, mais qui doit urgemment être transformé en une opportunité stratégique pour faire face aux nouvelles façons d'entreprendre, de concevoir et d’agir.

1058-mdpi

Les dirigeants des entreprises artisanales devront ainsi devenir acteurs de la transformation digitale de leurs entreprises et réfléchir de façon radicale sur leurs modalités de fonctionnement.

La digitalisation des métiers artisanaux devrait alors se transformer en une vraie stratégie pour développer l’entreprise, pour améliorer les processus, étendre la qualité et la quantité de la gamme de produits offerts, améliorer leurs activités commerciales, élargir le carnet de commande et donner une meilleure visibilité au savoir-faire.

Seulement, force est de constater que les entreprises artisanales dans leur majorité sont loin d’être en mesure de répondre de façon professionnelle et efficiente aux défis de la digitalisation, et c’est ainsi que le présent projet se propose d’entamer une démarche nouvelle et innovante afin de soutenir les entreprises artisanales dans leurs démarches par des mesures de formation adéquates.

C’est ainsi que l’idée-phare de ce projet de création d’un Centre de Compétences Digitalt Handwierk consiste à mettre en place un système de formation dans le but d’assister les dirigeants et les salariés des entreprises artisanales (tous secteurs confondus) dans la conception et la mise en œuvre de leur feuille de route stratégique en vue de réussir leur transformation digitale.

Le but de ce projet consiste ainsi à former les entreprises artisanales sur tous les aspects de la numérisation de l’ensemble de la chaîne de création de valeur d'une entreprise.

Il est structuré de la manière suivante :

  • 1ère étape

Au vu du fait que la digitalisation constitue un nouveau domaine pour de nombreuses entreprises, nous entendons réaliser de prime abord une analyse des besoins exhaustive en matière de formation digitale auprès d’un échantillon représentatif de 50 entreprises à travers différentes méthodes. Le but de cette première étape consiste à explorer l'état de la situation et d'avancement des entreprises, ainsi que de définir leurs besoins réels en matière de digitalisation. 

  • 2e étape

Sur base des résultats de cette analyse des besoins, le projet entend concevoir, élaborer et réaliser des mesures de formation dans le domaine du digital :

1. Des formations du type management du changement digital à l’attention des dirigeants d’entreprises et de leurs salariés au sujet de la démarche de la digitalisation : mettre en place et gérer durablement une démarche digitale au sein des entreprises (thèmes management stratégique, organisation, processus, gestion administrative et financière, communication, …).

2. Des formations du type utilisation des outils numériques et digitaux à l’attention des dirigeants d’entreprises et de leurs salariés au sujet du thème de la digitalisation : gestion informatisée des entreprises et de leurs processus, méthodes de production, work flow management et communication digitales, la robotisation et l’automatistion, l’utilisation d’instruments digitaux (p.ex. scanner, imprimantes 3D & rapid prototyping), les outils bureautiques, holistic ICT-based business models, customer product service relationships, Smart Home & Smart Grid management, intelligent networking of production components, …

Suivant le modèle des Centres de Compétences GTB/PAR, le présent projet entend aussi élaborer des référentiels de formation définissant de façon précise les objectifs et contenus des formations à réaliser (identification des modules, définition de leurs objectifs pédagogiques, des contenus, outils pédagogiques, éléments didactiques, formateurs, infrastructures et matériel, méthodes d'évaluation et de certification,...), … afin de mieux orienter les formations qui seront organisées dans la suite à l'attention des salariés des entreprises artisanales luxembourgeoises dans le cadre de ce projet.

Publics cibles:

Patrons, dirigeants et cadres d’entreprises artisanales tous secteurs confondus.

Objectifs quantitatifs et qualitatifs:

Nombre de modules de formation du type management du digital envisagés :

30 formations à 3 j.= 90 journées de formation.

Nombre de modules de formation du type utilisation des outils numériques et digitaux envisagés :

40 formations à 3 j.=120 journées de formation.

Nombre de stagiaires prévus : (30+40 formations) à 3 j. à 6 participants : 1260 personnes.

  • Mis à jour le 23-02-2018