Reconvarmée

Armée_320Le soldat volontaire est assisté par l’Armée dans la préparation de son entrée sur le marché de l’emploi au terme de son engagement. Il bénéficie d’une période de reconversion d’un an en fin de contrat afin de concrétiser un projet de reconversion.

Si, parmi les formations offertes au sein de l’Armée, il n’en trouve pas qui puisse contribuer utilement à son projet de reconversion, l’Armée peut le soutenir à participer à des cours et formations externes à l’Armée.

L’utilité de ces cours doit toutefois être reconnue. Ne sont pas soutenus des cours attribuables au loisir ou à la culture personnelle du concerné, ni ceux suivis sans autorisation préalable. Ces cours et formations sont fixées par le projet de reconversion du soldat, qui est avalisé et suivi par un conseil d’orientation (Armée – Défense – Education – ADEM).

L’opération RECONVARMEE permettrait aux soldats d’être remboursés des frais déboursés dans le cadre de ces formations complémentaires.

Le soldat volontaire s’acquitte lui-même des frais. Il se voit ensuite rembourser d’1/3 des frais au terme de la formation sur production de l’original de la facture et d’un certificat de réussite dûment rempli. Il est ensuite remboursé des 2/3 restants au moment de quitter l’Armée, si la formation a contribué à l’embauche ou à la réussite de l’examen-concours. Le remboursement des 2/3 restants est autorisé au soldat jusque 3 mois après avoir quitté l’Armée.

Les remboursements se font jusqu’à concurrence d’un plafond de 1.800,- EUR par soldat volontaire sur la totalité du contrat d’engagement.

  • Mis à jour le 22-01-2015