Lycée technique pour professions de santé à Ettelbrück

Le Lycée technique pour professions de santé à Ettelbruck a été retenu dans l’optique de réaliser un projet pilote avec un concept innovateur à « énergie positive », tout en visant l’obtention de la certification environnementale suisse « Minergie-A-ECO ».

Le bâtiment produira plus d’énergie qu’il n’en consommera, en tenant également compte de l’énergie grise nécessaire à la construction, ainsi qu’à la démolition.

Dans l’optique de réduire au maximum l’énergie grise, le choix des matériaux s’est porté sur des colonnes ballastées au lieu de pieux en béton, sur une construction en bois ou encore des panneaux en argile pour les cloisons intérieurs.
lycee_ettelbruck-mdpi
Afin de pouvoir minimiser la consommation d’énergie, il a été porté une attention particulière à une isolation thermique très poussée et à l’utilisation passive de l’énergie solaire. La ventilation des locaux est assurée par un système hybride innovateur par ventilo-convecteurs (ventilation naturelle et mécanique).

De nombreuses autres mesures complètent le volet « efficience énergétique » :

Production d’énergie :
• collecteurs thermiques en façade avec un réservoir saisonnier
• couverture complète de la toiture par des panneaux photovoltaïques
• optimisation des gains solaires en hiver, tout en évitant des problèmes de surchauffe en été

Réduction des consommations d’énergie :
•  ventilation contrôlée sur base d’un mesurage CO2 - refroidissement efficient des locaux serveurs par apport d’air extérieur
•  équipement informatique très performant et appareils électroniques A+++
•  éclairage optimisé (LED)
•  minimisation des déperditions par enveloppe performante (30 à 40 cm d’isolation thermique)

Energies renouvelables :
•  installation photovoltaïque 1.920 m² ; 211.500 kWh/a
•  350 m² de collecteurs thermiques en façade
•  réservoir de stockage d’énergie (100.000 l d’eau, diamètre 2,5 m, hauteur 21 m sans isolation)
•  pompe à chaleur 30 kW
•  ventilation hybride, naturelle et ventilo-convecteurs

Le projet vise une certification « Minergie-A-ECO », qui ne porte pas uniquement sur des critères d’énergie et de confort, mais prend également en compte l’utilisation de matériaux écologiques et interdit tous produits nuisibles à la santé.

Actuellement, la consommation d'énergie est évaluée à 111.577 kWh/a et la production à 211.416 kWh/a, donc un plus d'énergie de 99.839 kWh/a.

Le bilan de l'énergie primaire sur tout le cycle de vie prévoit un plus de 15.699 kWh/a.

Il s'agit du premier projet de l'Administration des Bâtiments Publics où l'énergie grise nécessaire à la construction a été analysée de manière poussée et était un facteur déterminant pour le choix des matériaux de construction.

  • Mis à jour le 15-03-2018