SeRaMCo – De nouveaux produits en béton à base de gravier recyclé

Interreg North-West Europe (2014-2020)

SeRaMCo  - Secondary Raw Materials for Concrete Precast Products

Matières premières secondaires utilisées dans des produits préfabriqués en béton

Application de l’économie circulaire

SeRaMCo_Foto.LLEnviron 50 % des matières premières primaires dans l’Union européenne sont utilisés dans le secteur du bâtiment, qui est également responsable pour environ un tiers de tous les déchets produits. Concernant les déchets de construction et de démolition (CDW), les composants tels que béton, briques, tuiles et céramiques (CBTC) ont un potentiel élevé à être utilisés comme agrégats recyclés et sables. Toutefois, jusqu'à présent, des matériaux recyclés sont pour la plupart uniquement utilisés comme matériaux de moindre valeur pour servir aux projets d’infrastructure ou comme matériaux de remblai. Bien que le quota de recyclage de CBTC est supérieur à 70 % en Allemagne, Belgique, France, aux Pays-Bas et au Luxembourg, moins de 4 % sont réutilisés pour l’objectif initial qui est la production de béton.

 

Le projet vise à accroître l’utilisation du CDW (principalement CBTC) comme matières premières secondaires pour la production de ciment et de béton dans l’Europe du Nord-Ouest. L’idée est de commencer un recyclage de qualité de CBTC, qui permet la réutilisation des matériaux pour les produits préfabriqués en béton. En outre, le projet va montrer comment des fines (< 2mm) de CDW peuvent être utilisées dans la fabrication du ciment.

Le projet est réalisé dans un consortium de 11 partenaires, 3 sous-partenaires et trois partenaires associés ressortissant de 5 pays différents (LU, BE, DE, FR, NL).

 

Les résultats attendus de SeRaMCo sont :

 

(a) le développement de technologies permettant l’utilisation de matériel recyclé dans la production de ciment et de béton: méthodes de traitement innovant pour CDWs et le développement de nouvelles méthodes de production de ciment à base de diverses qualités de sables ;

 

(b) du ciment et des produits préfabriqués en béton réalisées industriellement, qui seront comparables aux produits traditionnels en coût et en qualité.

 

Les produits seront fabriqués dans les trois régions pilotes suivantes : ville de Seraing en Belgique, ville de Saarlouis en Allemagne et région de la Moselle en France. A la fin du projet il est prévu que les produits seront prêts pour leur commercialisation en Europe du Nord-Ouest. Afin d’accroître la demande et l’utilisation de ces produits, une chaîne d’approvisionnement et une base de données des producteurs de produits préfabriqués en béton sera établie. La mise en œuvre des produits développés dans les trois régions pilotes sont indispensables à la pénétration du marché.

 

L’Université du Luxembourg dirigera un groupe de travail qui aura pour objectif de développer et de produire du ciment et des produits préfabriqués à base de granulats recyclés qui auront un fort potentiel de pénétration du marché et de démontrer leur applicabilité dans des applications pilotes. Afin d’atteindre cet objectif, les partenaires de projet des différents États membres travailleront étroitement ensemble. Tandis que l’Université de Kaiserlautern se concentrera sur les produits contenant des matières recyclées de haute qualité d’origine inconnue, l’Université du Luxembourg met ensemble avec le producteur Contern S.A.  l’accent sur les produits contenant des agrégats recyclés non pollués d’origine connue.

 

Les impacts à long terme de SeRaMCo seront poursuivis au niveau européen par un large plan d’expansion et par un plan d’affaires.

 

 

  • Mis à jour le 04-09-2020