NIGHT LIGHT - envers une réduction de la «pollution lumineuse»

Interreg Europe (2014-2020)

 

NIGHT LIGHT - envers une réduction de la « pollution lumineuse »

Depuis peu seulement, la problématique de la « pollution lumineuse » et son impact sur l'homme, les animaux et les écosystèmes font l'objet d'une attention accrue. Comme dans de nombreux autres pays européens, la pollution lumineuse a augmenté au Luxembourg au cours des dernières décennies. La lumière artificielle utilisée en abondance ou à mauvais escient ne met pas seulement en péril les habitats nocturnes des animaux, elle perturbe également le cycle jour-nuit de l'homme et a des effets nuisibles sur sa santé. Par ailleurs, l'excès d'émissions lumineuses est une source de gaspillage d'énergie et d'argent.

Dans le cadre du projet NIGHT LIGHT, huit régions européennes - dont le Parc naturel de l'Our - dans sept pays partenaires se sont fixé l'objectif commun de lutter activement contre la pollution lumineuse d'ici 2021 et de valoriser davantage l'obscurité naturelle du ciel nocturne.

Depuis janvier 2017, un échange coordonné à l'échelon international a lieu sur la gestion de la pollution lumineuse, l'objectif étant que les régions partenaires améliorent leurs stratégies pour lutter contre la pollution lumineuse, préserver l'obscurité naturelle du ciel nocturne et promouvoir de façon durable les « réserves de ciel étoilé ».

L’échange direct d’expériences entre les partenaires du projet est favorisé par la mise en œuvre de méthodes professionnelles, par exemple des revues entre pairs. Une analyse constante des meilleures pratiques permet aux régions et à l’ensemble des acteurs, indépendamment de leur situation spécifique et de leur niveau de connaissance concernant la pollution lumineuse, une participation stratégique à travers l’identification de mesures individuelles.

Le projet NIGHT LIGHT vise sur le développement de plans d'action régionaux et de systèmes d'observation pour promouvoir la mise en œuvre de mesures visant l'atténuation de la pollution lumineuse, ainsi que la revalorisation publique et la promotion touristique durable de l'obscurité naturelle du ciel nocturne.

La remise en question commune des pratiques actuelles et des tendances en matière d'utilisation de lumière artificielle, si possible sous divers angles (techniques, efficacité, protection de l'environnement, astronomie, tourisme, culture et esthétique), permet de définir et de planifier des mesures concrètes pour une meilleure qualité de l'éclairage extérieur.

La solution consiste-t-elle dès lors à tout éteindre et à retourner dans les ténèbres du Moyen Âge ? Bien au contraire ! Les approches novatrices, les solutions intelligentes et un usage différentié permettent d'éclipser les sources de lumière superflues et inutiles. Les adaptations judicieuses des éclairages extérieurs produisent une lumière plus favorable et offrent une meilleure qualité de vie pour tous.

  • Mis à jour le 04-09-2020