Les projets FSE dans l'actualité

Voici une rétrospective de certaines activités réalisées par nos porteurs de projet durant les derniers mois:


CNDS: Kleederstuff II

Le projet Kleederstuff II a été retenu comme « one of the European Commission’s success stories »par la Commission européenne.

Vous trouverez l'article complet sur le lien suivant:

Lien vers la page d'actualité internet de la Commission européenne

Lien interne vers le projet


4Motion: Ton potentiel pour ton emploi

Le 5 septembre a eu lieu à Luxembourg la présentation de l'évaluation du projet Ton potentiel pour ton emploi et la remise des certificats de participation aux jeunes. L'évaluation effectuée par l'European Institute of Education and Social Policy et l'Agence Indivisible a mis en avant l'importance d'un tel projet auprès des jeunes demandeurs d'emploi et sa complémentarité avec les mesures existantes.

Durant le parcours les jeunes prennent confiance en eux, développent des compétences essentielles pour les employeurs et monopolisent leurs ressources pour concrétiser leur projet professionnel. 

Le parcours de formation et d'accompagnement Ton potentiel pour ton emploi, qui en plus du Ministère du Travail, du Ministère de l'Education et de la Jeunesse et du SNJ, a aussi été co-financé au niveau national par 10 communesvise le développement durable de la capacité d'agir dans le monde professionnel.


Lien interne vers le projet


Les activités de l'Entente des Gestionnaires des Maisons de Jeunes (EGMJ)

Régulièrement les chargé(e)s de mission éducative agissant au nom du projet Outreach Youthwork organisent des activités pour les jeunes bénéficiaires. Ces activités sont un premier pas vers une activation de manière générale : les jeunes ciblés ont la possibilité de sortir de leur domicile, de leur routine parfois vicieuse. Celles-ci leur permettent de voir autre chose que leur propre détresse ou celle de leurs parents, de faire des expériences positives et surtout d’apprendre.

Puis, ces activités soutiennent les jeunes à apprendre des nouvelles compétences sociales qui leur seront certainement utiles dans le monde de la formation ou du travail: la ponctualité, le respect vis-à-vis d’autrui, l’autonomie, la prise de décision, la responsabilité (par rapport à ses propres actes), la confiance.

Lors de ce processus d’apprentissage, les CME conçoivent eux-mêmes l’opportunité de créer un lien de confiance pour mieux pouvoir travailler avec les jeunes de manière individuelle. En même temps, les jeunes peuvent rencontrer d’autres encadrants et éventuellement solliciter une autre personne que celle initialement rencontrée et s’y référer en cas d’absence de la personne de référence initiale.

Finalement, les jeunes vont rencontrer d’autres jeunes se trouvant dans des situations similaires. Se rencontrer et s'échanger peut certainement favoriser une identification (voir même assimilation) à un groupe, stimuler la volonté de moins s’isoler, créer de nouvelles amitiés, travailler en équipe à travers ces activités.

Des activités peer to peer entre jeunes actifs et jeunes inactifs sont considérées comme très avantageuses. Les expériences vécues au sein d’un groupe socialement et activement hétérogène peuvent certainement favoriser et motiver le public cible du projet à vouloir entamer des changements. Ces activités peuvent être organisées avec les maisons de jeunes afin de rapprocher les jeunes inactifs aux maisons de jeunes.

Lien vers la page internet de l'EGMJ
  • Mis à jour le 07-12-2017