FSE: Appel à projets dans le cadre du nouveau programme "Investissement pour la croissance et l'emploi"

Dans le cadre du nouveau programme opérationnel FSE "Investissement pour la croissance et l'emploi" un appel à projets a été publié en date du 28 février 2015 et couvrant les années budgétaires 2015 à 2017.

La date limite pour la remise des candidatures est le 27 mars 2015 à 17h00.

 

Une réunion d’information est fixée pour le mercredi 11 mars 2015 à partir de 14h00 dans les locaux du Ministère du Travail, de l’Emploi et de l'Economie sociale et solidaire, 26, rue Sainte Zithe, L-2763 Luxembourg.

Dans le cadre de cette dernière, le guide financier sera présenté et des explications quant à la fiche de candidature seront fournies. Pour faciliter un bon déroulement de cette réunion, les éventuelles questions que vous souhaiteriez poser, peuvent être envoyées au préalable à l’adresse secretariat.fse@mt.etat.lu.

 

Les différents points ci-dessous donnent des informations plus détaillées.

OBJECTIFS

Le projet doit répondre à un des axes prioritaires et objectifs spécifiques fixés par le programme opérationnel 2014-2020, à savoir

  • Axe I : Soutenir l’intégration professionnelle durable

I.1.   L'accès à l'emploi pour les demandeurs d'emploi et les personnes inactives, notamment les chômeurs de longue durée et les personnes qui se trouvent les plus éloignées du marché du travail, également grâce à des initiatives locales en faveur de l'emploi et au soutien à la mobilité professionnelle.

I.1.   L'intégration durable sur le marché du travail des jeunes, en particulier ceux qui ne travaillent pas, ne font pas d'études ou ne suivent pas de formation, y compris les jeunes exposés à l'exclusion sociale et ceux issus de groupes marginalisés, en mettant notamment en œuvre la garantie pour la jeunesse.

  • Axe II : Renforcer l’inclusion sociale

II.1.   L’inclusion active, y compris en vue de promouvoir l'égalité des chances, la participation active et une meilleure aptitude à l'emploi.

  • Axe III : Promouvoir l’acquisition de nouvelles compétences

III.1.   Une meilleure égalité d'accès à l'apprentissage tout au long de la vie pour toutes les catégories d'âges dans un cadre formel, non formel ou informel, la mise à niveau des savoirs, des aptitudes et des compétences de la main- d'œuvre et la promotion de parcours d'apprentissage souples passant notamment par une orientation professionnelle et la validation des compétentes acquises.

et obligatoirement être soutenu par une source de cofinancement publique nationale, comme les projets seront financés à raison de 50% par le FSE et 50% par une contrepartie nationale publique.

MODALITES

Le projet doit être introduit pour le 27 mars 2015 selon les modalités décrites ci-dessous:

  • Les projets à présenter couvriront en principe une période maximale de 30 mois avec une date de début fixée au 1er juillet 2015.
  • Le dépôt des projets se fait moyennant une fiche de candidature. Celle-ci se compose de DEUX volets (un document WORD© et un document EXCEL©) et contient notammnent:
    • une description détaillée de l’action à mener
    • le public cible
    • les objectifs visés
    • un budget détaillé reprenant les dépenses prévisionnelles
    • la source de la prise en charge de la quote-part de cofinancement public luxembourgeois de 50%.
  • La fiche de candidature (volets WORD et EXCEL) est à retourner par voie électronique à l'adresse secretariat.fse@mt.etat.lu (prière de ne pas les envoyer sous format PDF). Elle est également à transmettre par voie postale au Ministère du Travail, de l'Emploi et de l'Economie sociale et solidaire, Secrétariat FE, 26, rue Sainte Zithe, L-2939 Luxembourg).

DOCUMENTS DE REFERENCE

SELECTION

Les décisions de rétention des projets soumis à cofinancement du FSE au Luxembourg sont prises par un comité de sélection à caractère tripartite composé de 6 membres (deux membres de l’Autorité de gestion, deux représentants des syndicats représentatifs du secteur privé et deux représentants du patronat).

Les critères de sélection sont largement prédéfinis par la fiche de candidature remplie par le bénéficiaire.

Hormis les considérations purement formelles (délai de remise, conformité des documents soumis, certificat de la contrepartie nationale publique, etc.), le comité de sélection se fondera dans ses décisions avant tout sur la cohérence stratégique du projet soumis aux lignes directrices définies par le programme opérationnel. Il se basera également sur la pertinence des objectifs proposés, du budget prévu et de la cohérence avec l’ensemble des politiques communautaires horizontales. Une attention particulière sera portée sur l’effet innovateur et les facultés de pérennisation du projet.

En présence de projets d’une valeur qualitative égale, préférence sera accordée à ceux présentant un intérêt particulier à la réinsertion des demandeurs d’emploi sur le marché du travail.

 

  • Mis à jour le 28-02-2015